A la découverte des courges

1. Les courges, à quelle saison ?

Les courges se récoltent du mois d’octobre à décembre, mais elles ont l’avantage de se conserver longtemps. C’est pour cela que l’on trouve encore bon nombre de courges jusqu’à mars dans les magasins. Elles sont riches en vitamines et en antioxydants et, de plus, elles se digèrent très bien, même par les intestins fragiles, car elles sont riches en fibres solubles. Avis à ceux parmi vous qui sont sujets au syndrome de l’intestin irritable et qui évitent les FODMAPs.

2. Les différentes courges

Les courges appartiennent à la famille des Cucurbitacées et sont nombreuses de par leurs variétés, la plus connue étant la citrouille, aussi appelée potiron. Elle est souvent très grosse et c’est celle que l’on découpe à Halloween pour en faire des lampions.

Potimarron et Butternut

Mes trois préférées sont le potimarron, la courge butternut et la courge spaghetti. Mais il existe aussi les courges patidou, pâtisson, giraumon, buttercup, melonnette, little Jack, le courgeron, la courge longue de Nice… Bref, il y a de quoi faire !

La couleur de leur écorce varie du jaune au rouge, en passant par le gris et le vert. C’est une des raisons pour lesquelles je les adore ! Toutes ces jolies couleurs dans nos assiettes automnales et hivernales !

Courges de toutes les couleurs

3. Faut-il éplucher les courges ?

Eh oui, la plupart des courges doivent être épluchées car leur peau est dure, épaisse et mal digérée. Et Dieu sait si c’est une opération parfois délicate ! Qui n’a jamais entendu parler d’une bagarre violente avec une citrouille ?!

Mais il existe des astuces pour faciliter les choses. Personnellement, lorsque je cuisine des courges à la peau épaisse comme la citrouille ou le courgeron, j’utilise deux techniques :

  • La première : Je coupe ma courge en quartiers à l’aide d’un grand couteau bien aiguisé sur une planche à découper solide et suffisamment large (je tiens à mon plan de travail 😉). Ensuite, je lui ôte ses graines en grattant. Et enfin, j’enlève la peau par quartiers. Je trouve que c’est beaucoup plus facile et beaucoup plus maniable de la sorte. J’utilise surtout cette technique pour faire des soupes ou des purées.
  • Deuxième option (que je privilégie lorsque je fais mes « mealprep » ou préparations cuisine pour la semaine, ou pour ajouter dans des salades ou des gratins) : Je cuis ma courge entière au four – ce qui a pour effet de les ramollir – puis je la coupe et je l’épluche. La peau s’enlève presque toute seule, c’est magique !
Courge spaghetti une fois cuite au four

En ce qui concerne la courge butternut, malgré son aspect rustre au premier abord, elle s’épluche très bien avec un bon économe. Essayez donc, vous m’en direz des nouvelles !

La bonne nouvelle ? C’est que certaines courges n’ont même pas besoin d’être épluchées car leur peau est très digeste. C’est le cas du potimarron, et des courges patidou, buttercup et melonette. Là, vous n’avez plus d’excuse pour ne pas mettre de la courge dans vos assiettes !

4. Comment cuisiner les courges ?

Les courges sont très sociables ! Elles se marient très bien avec bon nombre de légumes, avec les viandes, les féculents… Vous pouvez les faire sautées au wok, en poêlée, à la vapeur ou au four. Elles conviennent très bien dans des salades, froides ou chaudes, dans une quiche, une soupe, un gratin ou une purée. Et comme elles ont souvent un goût sucré (plus ou moins prononcé en fonction de la variété), elles s’accordent très bien dans des desserts : crème, cake, gâteau…

Saviez-vous que l’on peut également les consommer crues ? Vous pouvez par exemple les râper en salade ! Mais soyez dans ce cas prudents si vous avez les intestins fragiles car elles seront moins digestes.

Idée recette

Stew au poulet et potimarron

5. Et les graines de courge dans tout ça ?

Les graines de courge sont comestibles. Vous en trouvez d’ailleurs en magasin prête à déguster. Si vous les récoltez vous-même lors de la préparation de vos légumes, enlevez les restes de chair de courge, lavez-les et séchez-les. Vous pouvez ensuite les faire griller. Elles seront délicieuses à l’heure de l’apéritif ou du petit creux du soir en rentrant du travail. (Attention toutefois, les graines de potimarron sont grosses et épaisses et sont donc bien moins agréables).

Graines de butternut

Astuces recettes graines de courges

Cuisson au four :Etalez les graines de courges sur un plat allant au four et enfournez à 160°C. Laissez-les griller à four chaud pendant environ 15 minutes en remuant régulièrement.

Cuisson à la poêle : Faites-les dorer/sauter (attention, ça saute vraiment !) à la poêle dans un peu d’huile d’olive pendant quelques minutes.

Vous pouvez ensuite les conserver nature ou avec un peu de sel et/ou d’épices dans un bocal en verre au frigo.

Dégustation : Vous pouvez les déguster tel quel à l’apéro, comme des cacahuètes, mais vous pouvez aussi les saupoudrer dans vos céréales, sur vos salades, les ajouter à vos soupes, vos purées, vos pâtes à pain ou autre, voire les mixer et les ajouter à vos préparations. Bon appétit !

Pain aux graines de sésame

Idée bonus : Si vous ne voulez ni les jeter ni les manger et que vous disposez d’un jardin, je vous conseille de les conserver (une fois lavées et séchées). Vous pourrez ensuite les semer dans votre coin potager ou simplement les parsemer directement sur votre compost après les dernières gelées. Vous verrez bien ce qui prend ou non.

J’espère que cet article vous a plu. Dites-moi en commentaire les courges que vous avez déjà cuisinées et celles qui sont vos préférées. Quelles recettes faites-vous avec ?

Partagez si vous aimez!
Click Here to Leave a Comment Below 2 comments