Au diable les bonnes résolutions!

En ce moment, vous devez voir foisonner les articles, vidéos, astuces, emails, etc. qui vous proposent de faire le point sur votre année passée et de vous aider à prendre de bonnes résolutions pour l’année à venir… Si vous êtes comme moi, ça doit vous donner le tournis ! Alors je vous propose ici une autre façon de voir les choses.

1. Pourquoi les bonnes résolutions ne fonctionnent pas et comment s’en sortir quand même

C’est bien connu : le 1er janvier, on prend la résolution de se remettre au sport et le… 4 janvier, on abandonne (bon d’accord, là, c’est un peu pessimiste 😅). Je vois quatre problèmes majeurs avec cette notion de bonnes résolutions :

« C’est la dose qui fait le poison »

On est souvent trop gourmand – on dit bien prendre « des » bonnes résolutions, et non pas une 😜 En effet, nous sommes souvent tentés de vouloir tout changer parce qu’une nouvelle année commence et que c’est une nouvelle chance de redémarrer sur du neuf.

Fort de ce renouveau d’énergie, on est tenté de multiplier les bonnes résolutions et du coup, on s’y perd ou c’est trop dur. Mais Rome ne s’est pas faite en un jour et l’on ne peut pas tout changer d’un coup !

Contre-attaque :

On se concentre sur une seule chose, on fait un pas à la fois, et on adopte la méthode des petits pas. Et comme tout enfant qui apprend à marcher, on célèbre chaque pas réalisé 🎉

« Mieux vaut fait que parfait »

Ahhh ce perfectionnisme qui nous poursuit 🙄 On est souvent trop ambitieux. On se dit que tant qu’à faire quelque chose, autant le faire bien. Mais c’est un piège ! Pourquoi ? Car à vouloir faire TROP bien, nous serions tentés de renoncer à la première incartade.

« Dans un voyage ce n’est pas la destination qui compte mais toujours le chemin parcouru, et les détours surtout. » (Philippe Pollet-Villard) Je trouve cette citation très inspirante ! Selon moi, elle nous aide à voir chaque progrès que l’on fait et à accepter nos erreurs comme constructives et faisant partie de notre chemin 💚

Contre-attaque :

Accepter d’échouer parfois, que cela fait partie du jeu, et apprendre de ses erreurs.

Viser la lune

Visez la lune et gardez le cap. C'est votre direction à suivre!
Visez la lune 💚

« Il faut toujours viser la lune car même en cas d’échec on atterrit dans les étoiles » (Oscar Wilde) Et il faut accepter d’atterrir avant car les étoiles, c’est très bien aussi. Si l’on part de la terre, on aura déjà fait un bon bout de chemin en y arrivant 😉

L’important, c’est de voyager dans la bonne direction, celle que l’on a choisie et qui nous fait vibrer.

On prend souvent des résolutions déconnectées de ce que nous vivons au quotidien, sans faire le point sur ce que l’on a réussi à mettre en place auparavant, ce qui a fonctionné ou non et pourquoi.

Contre-attaque : Avoir une direction claire et enthousiasmante, et choisir cette direction en fonction de notre évolution personnelle (besoins, priorités de vie, échecs, réussites…). Si vous voulez tenir la distance, vous devez savoir POURQUOI vous visez la lune et non Vénus ou Jupiter et que ce pourquoi soit suffisamment stimulant.

L’autoroute des habitudes

Comme mentionné plus haut, ce qui fait souvent que nos bonnes résolutions ne tiennent pas est qu’à la première difficulté, on baisse les bras. Une habitude n’est pas si facile à changer.

Rendez-vous compte, notre cerveau est habitué à prendre toujours ce même chemin – par exemple, à manger du chocolat après le repas (on sent la connaisseuse qui parle 😅). C’est une autoroute et moi j’ai l’intention de lui proposer de prendre un chemin de traverse (pourquoi pas une tisane à la place). Il acceptera peut-être mais trouvera plus confortable (et meilleur !) de manger du chocolat.

Il va donc falloir que j’habitue mon cerveau à prendre ce nouveau chemin, qu’il le parcoure dix fois, cent fois, mille fois. Qu’il le défriche pour mettre en valeur ses aspects positifs afin de me donner envie d’y retourner…

Si ma vigilance baisse, il aura tendance à retourner tout seul sur cette autoroute qu’il connaît si bien et qui est confortable.

Etes-vous plutôt autoroute ou chemin de traverse?
Autoroute ou chemin de traverse?

Contre-attaque :

En faire une habitude, puis anticiper les difficultés que l’on va rencontrer et les parades possibles.

Ex. J’ai envie de mon chocolat mais je vais juste attendre un peu, boire une tisane d’abord… Et souvent, le fait de différer va permettre de passer plus facilement à autre chose et de s’en passer.

2. Qu’est-ce qui est vraiment important ?

A quel moment ?

En fin de compte, il n’y a PAS un seul bon moment dans l’année pour démarrer sur le bon pied. C’est chaque jour que l’on peut transformer sa vie, décider de changer d’état d’esprit, choisir de travailler sur un point particulier pour la période qui va suivre, commencer une nouvelle habitude ou prendre une bonne résolution.

Vous pouvez donc le faire n’importe quand dans l’année. Tout recommencer. Changer de direction si vous voyez que cela ne vous correspond pas. L’idée essentielle est de se concentrer sur UNE SEULE chose à la fois (bon, je dis ça, mais c’est là où j’ai le plus de mal – je progresse cependant 😅).

Quelle direction prendre ?

Je crois que peu importe le moment et plus qu’un objectif précis et chiffré, il est toujours bon d’avoir une direction pour sa vie. La direction en laquelle je crois, et ce pour chaque être humain, c’est de grandir et de devenir une meilleure personne. Car on peut toujours s’améliorer et la vie va nous faire rencontrer des obstacles pour nous y aider.

C’est pourquoi la question essentielle que je me pose n’est pas celle de savoir quel but je peux atteindre dans ma vie professionnelle, mais plutôt : Quelle est la personne que je veux être ?

Je ne dis pas qu’il ne faut pas avoir des objectifs professionnels ou des projets personnels mais je place ceux-là dans une autre catégorie.

Mon « drive » à moi, c’est de continuer à grandir et d’être heureuse ! Et c’est ça qui ensuite me permet de mener à bien mes projets.

Pour vous, cela peut aussi être de faire une acquisition qui vous permettra d’accomplir quelque chose, ou bien de fonder une famille, de changer d’emploi… Peu importe ! L’important, c’est que ça soit quelque chose qui vous apporte une vraie valeur ajoutée, quelque chose qui vous fasse vibrer, rêver…

Votre boussole vous donne la direction à suivre. Gardez le cap!
Gardez le cap !

Ma boussole

Depuis que nous nous sommes rencontrés avec mon mari, nous avons toujours choisi un mot pour notre année à venir : l’année à nous, l’année mariage, l’année bébé, l’année maison… C’était notre « thème pour l’année », la direction que nous voulions lui donner.

Au début, c’était facile car nous construisions tout. Mais au fil du temps, nous avons parfois eu tendance à perdre notre orientation en cours de route. Surtout si l’on cherche à faire la rétrospective de nos années passées ! Comme nous ne le notions pas et que certaines années étaient moins riches en projets que d’autres… Alors pour parer à cela, je vous propose plusieurs solutions.

3. Comment faire en pratique

Si vous souhaitez vous aussi choisir une direction pour votre année et vous y tenir, voici quelques pistes pour vous aider.

Trouver sa direction

Tout d’abord, posez-vous simplement ces quelques questions :

Qui ai-je envie d’être ? Comment cette personne idéale se comporterait ? Qu’est-ce qui m’apporterait le plus de bonheur dans ma vie ? Quel accomplissement me rendrait vraiment heureux et donnerait du sens à ma vie ?

Une intention, un mot, ou même un projet global en ressort ? Tant mieux ! C’est là-dessus qu’il va falloir se concentrer !

Cela ne fonctionne pas ? Demandez-vous quels regrets vous pourriez avoir, maintenant ou le jour de votre mort. Qu’auriez-vous voulu accomplir ? Et comment faire pour changer cela ?

Si vous avez plusieurs pistes, notez-les toutes précieusement dans un carnet et choisissez celle qui vous tient le plus à cœur. Vous pourrez revenir aux autres plus tard, lorsque vous aurez bien avancé ou accompli votre premier axe.

Et surtout, faites simple : une courte phrase positive, un mot ou une idée qui résume ce sur quoi vous avez choisi de travailler.

Par exemple, cette année, j’ai choisi un mot : ACCUEIL. C’est un mot qui pour moi résume beaucoup de choses concrètes (comme avoir une maison accueillante ou faire des câlins) et variées (comme accueillir mes émotions ou les événements que la vie m’apporte).

S’en imprégner

Je vous recommande ensuite de noter cela quelque part. Vous pouvez faire une nouvelle note dans votre téléphone, un document sur votre ordinateur ou prendre un joli carnet dans lequel vous noterez tout ce qui attrait à votre intention – ou « Sankalpa » en Sanskrit. L’objectif est de pouvoir le retrouver n’importe quand et d’année en année.

Mon vision board d'il y a quelques années. C'est plus large avec les objectifs, rêves, inspirations, multiples directions.
Mon exemple de VisionBoard de 2017

En plus de cela, vous pouvez vous en imprégner de différentes manières. Vous pouvez l’écrire sur le miroir de la salle de bain, créer un tableau avec des images/dessins/collages autour de ce thème, vous le répéter tous les matins, tous les soirs, noter chaque jour les petits pas que vous avez fait dans cette direction…

L’idée est de l’avoir toujours en tête, comme un GPS, pour maintenir votre direction. Cela vous permettra de détecter lorsque vous vous éloignez de votre axe, mais aussi à l’idée de germer et de grandir en vous. On sous-estime souvent trop le pouvoir des mots et des intentions 😏

Lorsque vous vous êtes suffisamment rapproché de votre but, passez au suivant, même en cours d’année, en recommençant le même processus.

Attention cependant à ne pas être trop dur avec vous-même ! Si à la fin de la journée vous n’êtes pas satisfaits, que vous estimez ne pas avoir assez avancé ou ne pas avoir réussi, ne vous flagellez pas. Les habitudes sont difficiles à changer et prennent du temps. Dites-vous simplement que vous ferez mieux demain et que vous avez fait de votre mieux. Chaque jour est une nouvelle occasion de faire de son mieux 🧘‍♀

Et vous?

Comme je vous l’ai expliqué, mon objectif ici n’est pas de vous donner une méthode pour fixer vos objectifs de l’année. Si toutefois ce sujet vous intéresse, n’hésitez pas à me laisser un commentaire en ce sens afin que je puisse mieux vous accompagner.

Et en attendant, dites-moi ce que vous faites, vous, pour la nouvelle année ? Prenez-vous de bonnes résolutions ? Les tenez-vous habituellement ? Partagez sous cet article votre mot ou intention du moment, cela me fera plaisir de vous lire 😊

Partagez si vous aimez!
Click Here to Leave a Comment Below 2 comments